L’Homme de Montbrison

L’Homme de Montbrison, déporté non loin de là après la guerre hispano-napoléonienne, l’homme aurait fini sa vie sur le chantier d’un gros hôtel particulier de la ville ET dans la collection d’animaux naturalisés qui s’y trouvent.

Comme la Vénus Hottentote à Paris ou le Boschiman de Banyoles, il se tient là, égaré pour toujours au croisement d’une anthropologie qui naissait et d’une pratique de la momification, alors, au top.

Par Starclash Hussien Thor II, en vente à prix libre chez Typon-Patate et la librairie La Fleur qui Pousse à L’Intérieur.

Laisser un commentaire